Acte de mariage Louis Jules Joseph MAUPETIT x Rachel Eugénie BERNIER

12-louis-jules-joseph-maupetit/.12M_-_1909_01_16_-_Benais_-_Louis_Jules_Joseph_MAUPETIT_x_Rachel_Eugenie_BERNIER_s.jpg
Acte de mariage de Louis Jules Joseph MAUPTEIT et Rachel Eugénie BERNIER
16/01/1909 - Benais

Où l'on apprend que le père de Rachel, Julien Joseph BERNIER est parti de son domicile depuis 1898 et qu'il n'a pas de domicile connnu !

L'An mil neuf cent neuf, le seize du mois
de janvier à onze heures du matin.
Par devant Nous, Houx Pierre Louis Marie
Officier de l'état-civil de la commune de Benais, canton
de Bourgueil, département d'Indre-et-Loire, ont comparu en notre
Maison commune et publiquement : Maupetit Louis Jules Joseph, cél
bataire
âgé de vingt trois ans, né à Continvoir
département d'Indre-et-Loire, le dix huit du mois
de juin, l'an mil huit cent quatre vingt cinq
profession de cultivateur, demeurant à Benais
département d'Indre-et-Loire, fils majeur et légitime de Maupetit
René profession de cultivateur
demeurant à Benais département d'Indre-et-Loire
ici présent et consentant
et de Lévêque Marguerite profession de cultivatrice
demeurant à Benais département d'Indre-et-Loire
ici présente et consentante.
Et demoiselle Bernier Rachel Eugénie, célibataire
âgée de dix sept ans, née à Saint Michel
département d'Indre-et-Loire le douze du mois
de juin, l'an mil huit cent quatre vingt onze
profession de cultivatrice, demeurant à Bourgueil
département d'Indre-et-Loire, fille mineure et légitime de Bernier
Julien Joseph profession de charron
sans domicile connu ainsi que l'atteste un acte de notoriété passé devant
M. le Juge de paix du canton de Bourgueil
et de Godard Désirée Louise Marie profession de cultivatrice
demeurant à Bourgueil département d'Indre-et-Loire
ici présente et consentente.
Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux et
dont les publications ont été faites à Benais et à Bourgueil, le dimanche trois
janvier prséente année ainsi que l'attestent le registre des publications de
mariage mis sous nos yeux et le certificat de publication délivré par M. le Maire de Bourgueil.
Aucune opposition audit mariage ne nous ayant été signifiée, faisant droit à leur réqui-
sition, après nous être fait remettre les pièces produites à l'appui du présent acte, savoir :
1° L'acte de naissance du futur époux, délivré par M. l'adjoint de Continvoir en
date du vingt six décembre mil neuf cent huit ; 2° L'acte de naissance de la future
épouse délivré par M. l'adjoint de Saint Michel, en date du vingt six décembre mil
neuf cent huit ; 3° le certificat de publications et de non opposition délivré par M. le Maire
de Bourgueil en date du quatorze janvier mil neuf cent neuf ; 4° L'acte de notoriété
passé devant M. le Juge de paix du canton de Bourgueil en date du huit décembre mil
neuf cent huit, constatant que le père de la future épouse est parti de son domicile depuis
mil huit cent quatre vingt dix huit et qu'il n'a pas de domicile connnu
et après avoir donné lecture aux parties contractantes tant des pièces ci-dessus mentionnées
que du chapitre VI, titre V, du Code civil, intitulé du Mariage, avons interpellé les futurs
époux de nous déclarer s'il a été fait un contrat de mariage et, dans le cas de l'affirmative,
la date du contrat, ainsi que le nom et lieu de résidence du notaire qui l'a reçu : lesquels
ont répondu négativement.
Cette réponse a été confirmée par les personnes présentes.
Nous avons ensuite demandé au futur époux et à la future épouse q'ils veulent se prendre
pour mari et pour femme. Chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement,
nous déclarons, au nom de la loi, que Maupetit Louis Jules Joseph
et Bernier Rachel Eugénie
sont unis par le mariage. +
De tout quoi nous avons dressé le présent acte en présence de :
1° Maupetit Louis âgé de quarante six ans,
profession de cultivateur demeurant à Gizeux
département d'Indre-et-Loire qui a dit être oncle de l'époux ;
2° Obligis Antoine âgé de trente cinq ans,
profession de cultivateur demeurant à Gizeux
département d'Indre-et-Loire qui a dit être beau frère de l'époux ;
3° Réflet Désiré âgé de trente huit ans,
profession de briquetier demeurant à Saint Paterne
département d'Indre-et-Loire qui a dit être beau frère de l'épouse ;
4° Bernier Alphonse âgé de vingt six ans,
profession de cultivateur demeurant à Hommes
département d'Indre-et-Loire qui a dit être frère de l'épouse.
Nous avons ensuite donné lecture du présent acte aux
comparants et aux témoins qui ont signé avec nous à l'excep-
tion du père et de la mère de l'époux et de la mère de l'épouse
qui ont déclaré ne le savoir de ce par nous requis.

Note marginale :

+ --------------------
A cet instant les comparants
déclarent qu'ils reconnaissent
et veulent légitimer un enfant
du sexe masculin né à Bour-
gueil le trois février mil neuf
cent six, inscrit sur les registres
à la date du trois février mil neuf
cent six sous les noms
de Bernier Roger Jules
et comme né de père inconnu.
approuvé le renvoi ci-dessus

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.jourand.net/trackback/23

Fil des commentaires de ce billet